Les enfants sont des aimants à plastique : comment s’en débarrasser ? (Mais oui, on parle du plastique, allons donc.)// Épisode 2

Desfois, les gens sont un peu fous et essaient de se lancer dans le zéro déchet et le zéro plastique alors qu’ils ont des enfants. On les admire tellement qu’on a envie de les aider du mieux qu’on peut.

La dernière fois, on a causé nourriture, et aujourd’hui on aborde le deuxième besoin vital des enfants.

Les jouets.

 

Chapitre ô combien délicat. Au départ, les enfants sont tout bébés et encore mignons. C’est l’époque bénie où ils restent exactement là où vous les avez posés. À ce moment-là, vous êtes le maître du monde. Vous contrôlez et choisissez les matériaux de leurs jouets : trains en bois, hochet en bois, cubes en bois, tétines en bois.

Sauf qu’après, ils commencent à parler et à exprimer leurs désirs avec moults mots et moults cris. Généralement, ils s’arrangent pour réclamer des tas de jouets, en plastique of course. La négociation s’avère donc plus difficile.

 

 « Moi j’a veux des Bobils et des Yego, ouin, ouin. »

 

Comprenez : « Cher parent, aurais-tu l’obligeance d’acquérir quelques charmants Playmobils et Legos qui raviront mon intellect et participeront au développement de mon imagination ? En te remerciant. Bisous. »

 

On vous propose 2 options :

  • Vous restez ferme.
    Ils se roulent sur le carrelage et étalent leur morve sur le canapé. Ça fait un boucan pas possible.
    Un peu plus tard, ils boudent et sont dégoûtés parce que tous leurs copains en ont, gna, gna, gna.
    À 14 ans ils vous détesteront encore plus et se feront peut-être même des piercings/coupes de cheveux bizarres pour se venger.

  • Vous les achetez d’occasion, les fameux jouets en plastoc.
    Comme ça pas de nouveau plastique, pas de nouvel emballage. C’est aussi super moins cher et les petits vous regardent comme si vous étiez la septième merveille du monde. Parfois même ils disent « Merci. » Rendez-vous compte.
    Parce qu’au fond, un enfant se soucie assez peu de savoir si un jouet est tout neuf ou pas : pour lui, il est nouveau, il est à lui, le Père Noël l’a livré à l’heure et c’est tout ce qui compte.

BONUS : une fois qu’ils ne veulent plus de leur nouveau joujou (parfois au bout de 20 minutes), vous le revendez à un autre parent au bout du rouleau. C’est l’économie circulaire et solidaire.

Special tip (seulement si vous voulez y aller à fond) : si vous regardez la télé en leur présence, éteignez SYSTÉMATIQUEMENT dès que c’est l’heure de la pub. Encore plus en période pré Noëlesque. Et braquez les catalogues de jouets qui atterrissent dans votre boîte aux lettres : vous pourrez en plus enlever les 3/4 des pages avant d’éventuellement les laisser regarder.

 

 

 

Un commentaire

  1. mariannearienzale

    Excellent article, très bien rédigé et vraiment drôle!

    J'aime

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s