2013-don-friesen-illustration-2

L’humanité ne va pas s’en sortir.

Si vous êtes déjà un chouïa paranoïaque, cet article va drôlement vous plaire.

Agents cancérigènes. Plastifiants. Agents surfactants. Pesticides. Perturbateurs endocriniens. Pour ceux qui espéraient encore, ce n’est pas la liste des substances honteuses détectées dans les 3 brins d’herbe qui ont osé repousser à Tchernobyl, mais la délicieuse tambouille des cosmétiques & produits d’hygiène qui peuplent nos salles de bains. Shampoings, gels douche, dentifrices, crèmes pour le visage, lait pour le corps, et, must du must, produits pour les bébés, tout y passe.

Dans un cosmétique classique, une grande partie des ingrédients n’est là que pour colorer, parfumer ou améliorer la texture. Séparément, certains peuvent être inoffensifs,  du moins  à  court terme, d’autres peuvent être aussi doux que des chatons pendant un temps. Sauf qu’ils traînent toujours en bande. Sauf qu’en plus, nous utilisons plusieurs de ces cosmétiques, plusieurs fois par jour, quotidiennement. Et ces petites doses de toxiques combinés s’ajoutent aux autres petites doses de toxiques combinés dans l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons, les objets fabriqués qui nous entourent.

Voilà, maintenant que le climat est bien anxiogène et qu’on se ronge tous les ongles, je peux vous dire qu’en plus, nombre d’entre eux ont la particularité de s’accumuler dans l’organisme sans qu’on puisse les éliminer. Biodégradabilité complètement naze, toxicité pour l’environnement, nocivité pour l’humain… ça commence à faire beaucoup.

J’ai demandé à Juliette, notre chef de produit, de nous donner sa liste noire. Avez-vous déjà examiné la liste des ingrédients de votre crème préférée ? Allez-y et régalez vous avec son top 12 des ingrédients chouchous :

LES SILICONES

nothanks-bwUtilisés comme AGENTS DE TEXTURE OU CONDITIONNEURS
Ils se cachent là :
  shampoings et produits capillaires, crèmes visage & corps, déos
Sur les étiquettes ils se terminent par – METHICONE ou -SILOXANE  : dimethicone, cyclomethicone, cyclopentasiloxane

Non seulement leur biodégradabilité est lamentable, et ils sont quasi impossibles à filtrer dans les stations dépuratives, mais ils ont le culot de ne rien apporter à notre peau et à nos cheveux. Ils déposent un film pour faciliter la glisse dans les shampoings, gainer le cheveu et rendre notre crème toute moelleuse. Sans doute pour compenser l’inefficacité du reste de la formule desdits produits.  Enfin, moi je dis ça, je dis rien. Mais ce film occlusif empêche la peau et la fibre capillaire de respirer … Notre teint est terne, nos cheveux sont mous et manquent  de volume, de vitalité … Pour résoudre tout ça, on va donc certainement se laver les cheveux encore plus souvent. Vous l’avez deviné, c’est pas l’idée du siècle.

 

LES POLYMÈRES

cri-bwUtilisés comme AGENTS DE TEXTURE
Ils se cachent là :  shampoings et produits capillaires, crèmes visage & corps, déos
Sur les étiquettes PEG, PPG , -cellulose, crosspolymer, polypropylène, hydroxypropyl-,   hydroxyethyl-,  butoxynol, octoxynol, Hydroxyethylcellulose…

Ils sont obtenus à partir de chimie lourde et très polluante, avec l’usage de gaz toxiques. Youpi.

 

LES PHTALATES

beurk-bwUtilisés comme AGENTS FIXATEURS
Ils se cachent là :  vernis à ongles, laques, parfums.
Sur les étiquettes diethyle phtalate, ou tout nom composé à partir de  phthalic acid

Nocifs pour la faune et les poissons, ils sont hautement suspectés pour des affaires de neurotoxicité,  de réactions allergiques accentuées, de problèmes de fertilité, d’altération du fonctionnement de la glande thyroïde. Ils sont aussi impliqués dans le développement du diabète de type 2 , de l’obésité et du cancer. Rien que ça. Dans les cosmétiques classiques, ils sont planqués sous la dénomination Parfum ou Fragrance. Le vice à l’état pur.

 

 LES PARABENS

omg-bwUtilisés comme CONSERVATEURS
Ils se cachent là :  tous types de cosmétiques
Sur les étiquettes  méthylparaben, éthylparabèn, propylparaben, butylparaben, isobutylparaben, paraoxybenzoate de butyle/ d’éthyle/de méthyle/de propyl/d’isobutyle, Butyl/ethyl/methyl/propyl/isobutyl 4-hydroxybenzoate

Sérieusement soupçonnés d’être cancérigènes et allergènes, surtout quand ils sont cumulés. C’est leur supra bonus, aux parabens, leur petite touche perso : notre corps ne sait ni les assimiler, ni les rejeter (c’est le merveilleux principe de bioaccumulation). Maintenant que leur réputation a pris un coup, ils sont déguisés avec leur dénomination scientifique, cf ci-dessus. Ils sont remplacés aussi par d’autres conservateurs , moins célèbres mais tout aussi amicaux, vous verrez.

 

LE PHÉNOXYÉTHANOL

beurk-2bwUtilisés comme CONSERVATEUR, ANTI MICROBIEN.
Ils se cachent là :  partout, partout. MÊME DANS LES LINGETTES POUR LES MIGNONS BÉBÉS.
Sur les étiquettes phenoxyéthanol, phénoxytol

La liste de ses méfaits est longue comme le bras. Toxique pour le sang, le foie. Cause de l’eczéma, de l’urticaire. Peut induire des effets neurotoxiques et des troubles neurologiques, car il passe le derme et même le placenta. Je vous conseille donc vivement de l’éviter comme la peste bubonique, surtout dans les produits pour bébé, et encore plus pour les produits qui ne se rincent pas.

 

LES ALKYLPHÉNOLS

nonono-bw
Utilisés comme
ÉMULSIFIANTS.
Ils se cachent là :  dans les gels douches, les nettoyants pour visage, les shampoings, la mousse à raser et les produits coiffants
Sur les étiquettes nonylphénol, nonoxynol, octylphénol, propylphénol

Outre leurs effets très graves sur les milieux aquatiques, l’Union Européenne reconnait un risque potentiel pour la fertilité et pour le fœtus. Ils altèrent les hormones, les organes reproducteurs et stimulent les cellules cancéreuses du sein.


LES HUILES MINÉRALES


bouche-de-coin-bwUtilisés comme
ÉMOLLIENTS
Ils se cachent là :  dans les gels douches, les shampoings, les hydratants visage & corps, les baumes à lèvres
Sur les étiquettes petrolatum,  cera microcristallina, mineral oil, isohexadecane,isoparaffin, paraffinum liquidum 

Ce sont des dérivés pétrochimiques bon marché, utilisés pour empêcher la perte naturelle en eau. Hyper polluantes, elles n’apportent aucun élément nutritif à la peau. Elles forment juste un film occlusif qui en profite pour empêcher la bonne évacuation des toxines naturelles de notre organisme. Bouchent nos pores, donc. Ne parlons même pas de son bilan environnemental désastreux de bout en bout, ça va vous donner la nausée.


LE FORMALDÉHYDE & SES LIBÉRATEURS

mouais-bwUtilisés comme CONSERVATEURS
Ils se cachent là :  dans les vernis à ongles pour le formaldéhyde, dans les gels douche, shampoings, fond de teint pour les libérateurs de formaldéhyde
Sur les étiquettes DMDM Hydantoin, Quaternium 15, Quaternium 18, Polyquaternium 10, , Chlorphenesin, Diazolidinyl uurea, Methenamine, Bronopol, 2-broma 2-nitropone-1, 3 Diol, Bronidox,  5-brom-nitro-1,3-dioxane

 

LES DEA, MEA, TEA

fingernose-bwUtilisés comme AGENTS DE TEXTURE ÉPAISSISSANTS
Ils se cachent là :  les hydratants, les shampoings
Sur les étiquettes  cocamide DEA, lauramide DEA, MEA, TEA

Ils génèrent des nitrosamines, cancérigènes. Nocif pour les poissons et la faune.


LES SELS D’ALUMINIUM

nono-bwUtilisés comme ANTIPERSPIRANTS
Ils se cachent là :  principalement dans les déos
Sur les étiquettes aluminium

Ils sont de plus en plus suspectés dans certaines maladies neurodégénératives. En d’autres termes, ils bousillent insidieusement notre système nerveux.


LES ALS, SLS ET SLES

ouaip-bwUtilisés comme agents moussants
Ils se cachent là :  les gels douche, les shampoings & après-shampoings
Sur les étiquettes  sodium lauryl sulfate, ammonium lauryl sulfate, sodium laureth sulfate

Ces tensioactifs ont une puissante action détergente. Si puissante que le SLS est couramment utilisé pour le nettoyage industriel des sols et des moteurs.  Pas étonnant que ça pique les yeux. Mais plutôt que de chercher une autre substance plus douce, les industriels ajoutent encore d’autres molécules cracra pour que ça brûle moins. Quelle logique implacable. C’est beau la science quand même. Irritants, ils déshydratent fortement la peau et le cuir chevelu. C’est pour ça qu’il y ‘en a dans presque TOUS les produits capillaires. Oui, même dans ceux dits pour «cuirs chevelus sensibles». Mieux encore, ils sont capables de pénétrer dans les tissus et de se fixer en résidus dans les zones du cœur, du foie, des poumons ou encore du cerveau.

Je vous le rappelle, tout ça pour de la mousse.


LE TRICLOSAN

beurk-4-bwUtilisés comme anti bactérien
Ils se cachent là :  principalement dans les déos, certains produits moussants et dentifrices
Sur les étiquettes  Triclosan, TCL, Trichlorine, Cloxifenolum, Lexol 300, Aquasept, Irgasan, Gamophen, DP300, Ether de diphényle d’hydroxyle

C’est un perturbateur endocrinien connu qui influe sur le fonctionnement de la thyroïde. Il forme des résidus cancérigènes qui s’accumulent dans le corps et que l’organisme ne sait pas éliminer.

 

Voilà, voilà, je vous laisse savourer.

La mauvaise nouvelle, et loin de moi l’idée de vous stresser encore un peu plus, mais cette liste déjà très longue n’est pas exhaustive. Mais alors pas du tout.

La bonne nouvelle, c’est que ces substances sont bannies des cosmétiques labellisés Ecocert & Cosmébio.

Je vous ai préparé un petit mémo à emporter partout, pour vous aider à déchiffrer vos étiquettes. Vous pouvez le télécharger  en cliquant là >>> toxiclist
Alors, ça donne quoi les étiquettes chez vous ?

La prochaine fois, je vous explique comment vous pouvez lutter contre l’idée délicieuse et obsédante d’acheter un lance-flammes pour improviser un petit nettoyage en règle des rayons hygiène et cosmétiques de votre supermarché.

Pour ne pas manquer ce festival de bonne humeur, abonnez-vous à la newsletter !

Laissez votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s